Macédoine du Nord : anxiété, peurs, frustrations, la crise pèse lourd sur la santé mentale

| |

La Macédoine du Nord va mal. Depuis un an, les prix s’envolent et l’hiver à venir inquiète beaucoup, à cause des pénuries annoncées de chauffage et de courant. Déjà élevée, la consommation d’anxiolytiques et d’antidépresseurs a encore grimpé. Reportage à Skopje.

Traduit par JAN (Article original) et adapté par la rédaction Les prix dans les magasins ne cessent d’augmenter, personne ne sait s’il y aura de l’électricité et du chauffage pour tout le monde cet hiver, des vagues de licenciements sont annoncées à cause de la récession et une guerre fait rage à 1000 kilomètres de la Macédoine du Nord. En un an, l’inflation a dépassé les 18% dans le pays, aggravée encore par la terrible crise énergétique. Or, tout cela survient après deux ans et demi de pandémie de Covid-19, rythmés par les couvre-feux et les confinements, qui ont déjà eu de graves conséquences pour la santé mentale de la population. Snežana (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous