Macédoine : violences au Parlement, plusieurs députés blessés par des partisans du VMRO-DPMNE

| |

Une centaine de blessés, dont dix parlementaires et le chef de l’opposition Zoran Zaev, la députée Radmila Sekerinska traînée par les cheveux... Les gros bras du VMRO-DPMNE ont investi le Parlement de Macédoine vers 17 h, juste après l’élection de Talat Xhaferi à la présidence de l’Assemblée. Le parti nationaliste-conservateur refuse de céder le pouvoir et bloque le fonctionnement des institutions.

Par Jacqueline Bisson Après l’annonce de la nomination et du serment prêté par Talat Xhaferi, une centaine de partisans du mouvement « Pour une Macédoine unie », dont certains cagoulés, sont entrés de force dans le Parlement. Cette nomination ouvre en effet la possibilité que Zoran Zaev, le chef du SDSM, le principal parti d’opposition au VMRO-DPMNE, accède au poste de Premier ministre en coalition avec les partis albanais. Les deux barrages de la police, présente en très faible nombre, ont cédé l’un après l’autre sous la pression de la foule qui s’est introduite dans l’hémicycle en scandant « C’est un putsch » et « Il n’y a qu’une Macédoine (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous