BIRN

Macédoine : des transfuges du PDSh fondent un nouveau parti

| |

Trois députés quittent le PDSh pour former un nouveau parti : Demokracia e Re (Nouvelle démocratie). Imer Selmani, ancien vice-président du PDSh, dirigera la nouvelle formation. Il justifie son initiative par l’absence de réforme au sein du PDSh après l’échec électoral de juin et par l’autoritarisme de son leader, Menduh Thaçi.

Un nouveau parti albanais, Demokracia e Re (DR, Nouvelle démocratie), vient de naître en Macédoine. La formation se déclare de centre-droite et fera partie de l’opposition. Ses fondateurs sont d’ex-membres du Parti démocratique des albanais (PDSh), le principal parti albanais de l’opposition. Ils justifient leur initiative par leur mécontentement vis-à-vis des dirigeants du PDSh. « [Demokracia e Re] ne désire pas participer au gouvernement sans gagner d’abord un soutien populaire lors d’élections », a récemment déclaré Imer Selmani, fondateur et président de DR, ainsi qu’ancien vice-président du PDSh. Il affirme que DR va appliquer une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous