Macédoine : le VMRO-DPMNE cible les migrants pour espérer reprendre le pouvoir

| |

À l’approche des élections municipales du 15 octobre prochain, le VMRO-DPMNE de l’ancien Premier ministre Nikola Gruevski tente encore une fois de jouer sur les peurs de la population pour reprendre le pouvoir. Avec cette fois comme cible les migrants, que le gouvernement social-démocrate est accusé de vouloir accueillir massivement. Les centres de transit de Macédoine n’accueillent pourtant en ce moment que quelques dizaines de personnes.

Par Jaklina Naumovski Depuis quelques semaines, et à l’approche des élections municipales du 15 octobre prochain, le VMRO-DPMNE s’est lancé dans une nouvelle croisade, cette fois-ci contre les migrants, un « danger » pourtant inexistant. Officiellement, seules sept demandes d’asile ont été déposées auprès des autorités macédoniennes et les deux camps de transit du pays (Tabanovce et Gevgelija) ne comptent qu’une vingtaine de personnes. Cette stratégie a été mise en place après l’annonce par le ministre du Travail et des Affaires sociales, Mila Carovska, d’un projet intitulé « Stratégie pour l’intégration des réfugiés et des étrangers 2017-2027 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous