Retour au calme diplomatique entre Macédoine et Serbie

| |

Une semaine de crise et tout s’arrange. Dès vendredi soir, les diplomates serbes étaient de retour à l’ambassade de Skopje, tandis que les ministres des deux pays annonçaient la réconciliation et une nouvelle ère d’amitié sans faille entre les deux pays... Sans qu’il y ait eu besoin de la médiation européenne, et sans donner la moindre indication sur les raisons de la querelle.

Par Jaklina Naumovski Après une semaine de vive tension, de petites phrases de menace côté serbe, de spéculations sur les raisons possibles de la querelle entre Belgrade et Skopje, notamment la position de la Macédoine sur l’épineuse question de l’éventuelle admission du Kosovo à l’UNESCO, ou le scandale de l’affaire Goran Živaljević qui implique directement les services secrets serbes dans les violents affrontements qui ont éclaté au Parlement de Macédoine le 27 avril dernier, l’heure est à l’apaisement entre Skopje et Belgrade. Les premiers à avoir confirmé cette détente des relations furent les chefs de la diplomatie des deux pays, Nikola (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous