Macédoine-Grèce : les nouveaux noms d’une vieille querelle

| |

Haute Macédoine, Macédoine du Nord, Nouvelle Macédoine... Quelles sont les options sur la table pour en finir avec l’interminable dispute entre Athènes et Skopje autour du nom de la Macédoine et débloquer ainsi l’intégration du pays ? Un compromis est-il véritablement possible malgré la bonne volonté affichée des deux côtés ? Tour d’horizon.

Par Ivana Kostovska Cela fait 27 ans que dure cette « querelle du nom » entre Athènes et Skopje. 27 ans que les deux pays voisins se déchirent sur l’usage du terme « Macédoine » depuis que l’ancienne République fédérée yougoslave a déclaré son indépendance le 8 septembre 1991. 27 ans qu’une ombre tenace plane au-dessus des relations bilatérales, alimentant le nationalisme et la frustration dans les deux camps. Dix ans après le véto posé par la Grèce à l’entrée de Skopje dans l’Otan lors du Sommet de Bucarest, les deux voisins ont relancé les négociations pour dépasser leur opposition et trouver, enfin, un accord. Si Zoran Zaev et Alexis Tsipras y (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous