Vienne, porte d’entrée sur le monde pour les étudiants de Macédoine

| |

Vienne attire de plus en plus d’étudiants étrangers, particulièrement ceux des Balkans. Les jeunes Macédoniens ne sont pas les derniers à tenter l’aventure dans la capitale autrichienne et, pour échapper au montant élevé des droits d’inscription, beaucoup sont tentés de prendre le passeport bulgare : les étudiants des pays de l’UE sont dispensés de droits.

Par Jaklina Naumovski (Avec 24 Vesti) — Vienne est en train de devenir une destination très prisée par tous les étudiants européens, mais surtout par ceux des Balkans. En 2011, sur les 337 000 étudiants inscrits, 11 % étaient étrangers et 70 % venaient des pays issus de la Yougoslavie. Parmi eux, beaucoup de jeunes Macédoniens ont décidé de tenter leur chance, comme Marija, Sara et Daniel. Avant de déposer son dossier d’inscription dans une université viennoise, il faut d’abord être inscrit dans une faculté macédonienne. La difficulté majeure étant la barrière de la langue, certains décident de prendre des cours intensifs d’allemand, soit en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous