Luttes sociales en Croatie : l’automne frisquet des syndicats

| |

Malgré la grève des chantiers navals et la résistance du personnel de Croatia Airlines, les syndicats peinent à se faire entendre. Où sont donc passées les puissantes luttes sociales qui marquaient, traditionnellement, chaque automne ? Divisés, les syndicats en sont réduits à se partager les « miettes » que veulent bien leur laisser l’État et le patronat. Analyse.

Par Igor Lasić Mais où sont les neiges d’antan et les bouillants automnes syndicalistes ? Ce phénomène ancestral, qui fut un temps l’incontournable de la rentrée, concentrant tous les espoirs sociaux de l’opinion publique, manque à l’appel depuis quelques années déjà. C’était pourtant réglé comme du papier à musique : jusqu’au 15 août, c’était la saison des cornichons, puis on se préparait à un bouillant automne syndical. Mais cette respectable tradition saisonnière, qui revenait avec la même régularité que l’été indien et la chute des feuilles, a disparu sans laisser de traces, pire, sans être remplacée dans sa catégorie médiatico-politique par le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous