Littérature : l’écrivain bosnien Dževad Karahasan reçoit le prestigieux prix Goethe

| |

C’est le dramaturge et écrivain bosnien Dževad Karahasan qui a reçu cette année le prix Goethe, en récompense de son engagement en faveur de la tolérance et du dialogue interculturel. Depuis une trentaine d’années, Dževad Karahasan explore inlassablement l’âme de la Bosnie-Herzégovine et des peuples qui y vivent.

Par Chloé Billon La ville de Francfort a attribué à l’écrivain bosnien Dževad Karahasan le prix Goethe 2020, doté de 50 000 euros, en récompense de son engagement en faveur de la tolérance et du dialogue interculturel. « En ces temps de montée du nationalisme, y compris en Europe, le lauréat de cette année, Dževad Karahasan, incarne un dépassement durable des frontières, politiques comme culturelles », a déclaré le maire de Francfort, Peter Feldmann. L’œuvre ample de Karahasan, composée de romans, de pièces de théâtres, d’essais et de textes théoriques, est animée par l’esprit des Lumières et du dialogue, elle jette un pont entre l’Orient et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous