Moldavie : la rédaction de la chaine 10TV démissionne en réaction à la censure

|

Toute la rédaction de la chaîne 10TV a démissionné après le licenciement d’une journaliste, jeudi 27 septembre. On lui reproché d’avoir diffusé l’interview d’un eurodéputé allemand critiquant le Premier ministre Vladimir Plahotniuc et le Président Igor Dodon. Les associations de journalistes de Moldavie dénoncent un climat de plus en plus pesant.

Par Lilia Traci La journaliste Alina Panico, de la chaîne 10TV, a été licenciée pour avoir diffusé les critiques formulées par un eurodéputé allemand à l’encontre des autorités de Chişinău. Celui-ci évoquait les liens entre le chef du Parti démocratique de Moldavie, l’oligarque Vladimir Plahotniuc, le Président moldave Igor Dodon et le Président turc Recep Tayyip Erdoğan, à la suite de l’expulsion de sept enseignants turcs du pays. D’après deux journalistes de 10TV, des agents de sécurité de la chaîne sont même intervenus lorsque le directeur Silviu Tănase a fait savoir à Alina Panico qu’elle était licenciée. Par solidarité avec leur collègue, les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous