Ces « trimmigrants » du Monténégro qui partent cultiver le cannabis en Californie

| |

Ils sont médecins, dentistes ou inspecteurs de police en retraite et partent travailler dans les fermes de marijuana de Californie, espérant gagner des centaines de dollars par jour. Encore doivent-il compter avec les lourdes commissions des intermédiaires et les dures conditions de travailleurs imposées par les exploitants, souvent originaires de Bulgarie. Une nouvelle version du rêve américain.

Par Jovo Martinović Médecin de formation, Igor fait partie de ces jeunes Monténégrins qui n’arrivent pas à trouver un emploi dans un système dominé par le népotisme et la corruption. Il a décidé de quitter son pays pour rejoindre un ami de Podgorica déjà installé en Californie. Là-bas, il travaillera dans les fermes de marijuana du comté de Humboldt, où les usages médicinaux et récréatifs du cannabis sont légaux. « Un cousin y est déjà allé et, en six mois, il a réussi à rembourser l’hypothèque de sa maison et à acheter une nouvelle voiture. Moi aussi, j’ai un crédit important à la banque et, si je n’arrive pas à m’installer ici, j’aimerais ouvrir un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous