Bosnie-Herzégovine : quand des stèles médiévales servent à construire des maisons

| |

Qui se préoccupe du patrimoine architectural et culturel de la Bosnie-Herzégovine ? Peu de citoyens ont conscience de sa valeur et l’État s’en désintéresse. Récemment encore, des stećci, des stèles funéraires médiévales, ont été utilisées... comme des matériaux de construction !

Traduit par Chloé Billon On trouve en Bosnie-Herzégovine plus de 60 000 stećci - au singulier stećak - des stèles funéraires du Moyen Âge et 22 nécropoles contenant des stećci ont récement été inscrites sur une liste indicative de l’Unesco, au terme d’une procédure qui aura duré sept ans. Mais la conscience de l’importance de ce patrimoine architectural est très faible, et les institutions chargées de le protéger ne font pas grand chose. Gorčin Dizdar est l’un des rares jeunes chercheurs à étudier les vestiges de la Bosnie médiévale. « Mon domaine de spécialité, ce sont les stećci », explique-t-il. « Je passe pas mal de temps sur le terrain. Dans (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous