Les sociétés civiles des Balkans à l’épreuve du blocage européen

La France a mis un coup d’arrêt au processus d’élargissement européen, refusant l’ouverture des négociations avec l’Albanie et la Macédoine du Nord. Comment les sociétés civiles réagissent-elles, alors que le rapprochement européen représentait la seule perspective politique offerte aux pays des Balkans ? Et quel sens a encore ce projet européen quand il est préempté par des régimes de plus en plus autoritaires ? Un dossier en accès libre grâce au soutien de la Fondation Heinrich Böll Paris.

Avec le soutien de Chronologie 21 juin 2003 : Premier sommet UE- Balkans occidentaux à Thessalonique. 1er mai 2004 : Entrée de la Slovénie dans l’UE. 17 décembre 2005 : La République de Macédoine reçoit le statut de candidat à l’intégration. 19 décembre 2009 : Suppression des visas Schengen pour la Serbie, le Monténégro et la Macédoine. 8 novembre 2010 : Suppression des visas Schengen pour la Bosnie-Herzégovine et l’Albanie. 17 décembre 2010 : Le Monténégro reçoit le statut de candidat à l’intégration. 1er mars 2012 : La Serbie reçoit le statut de candidat. 29 juin 2012 : Ouverture des négociations d’adhésion du Monténégro. 28 juin 2013 : (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous