Serbie : les kilims de Pirot bientôt au patrimoine mondial de l’Unesco ?

| |

Depuis cinq siècles, les kilims, des tapis tissés, assurent la gloire de Pirot, dans le sud de la Serbie. Cette tradition est aujourd’hui menacée, car les tisseuses et tisseurs connaissant les règles de cet artisanat minutieux deviennent rares, mais les kilims pourraient être inscrits à la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Par Nikola Radić Les célèbres tapis traditionnels de Pirot, dans le sud de la Serbie, figureront-ils bientôt sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco ? Selon la vice-Première ministre serbe Zorana Mihajlović, une initiative visant à inscrire trois types de kilims de Serbie serait en préparation. Le dossier devrait être finalisé en mars prochain. Cette tradition existe depuis plus de 500 ans mais c’est au XIXe siècle qu’elle connaît un grand essor en Serbie. Les kilims de Pirot furent à l’honneur en 1892 à l’Exposition universelle de Paris, avant d’être exposés aux quatre coins du monde. Devenus aujourd’hui une vraie (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous