Grèce : déçus par Syriza, les jeunes hésitent avant les élections du 7 juillet

| |

Les jeunes avaient massivement soutenu Syriza lors des élections de 2015. Beaucoup se disent déçus des « reniements » du Premier ministre Tsipras, et ont préféré la droite lors des élections européennes. Reportage dans la région d’Athènes.

Par Marina Rafenberg Sur la place centrale d’Aigaleo, une banlieue populaire d’Athènes, Giorgos Nikoletakis, 19 ans, va voter pour la première fois aux élections législatives organisées le 7 juillet prochain. Si le jeune étudiant en informatique avoue avoir eu de la sympathie pour Alexis Tsipras en 2015, il se dit désormais déçu de la politique du Premier ministre et souhaite donner sa chance à la droite. « Alexis Tsipras nous a déçus, il a signé un mémorandum, mis en place des mesures d’austérité comme les autres, augmenté les impôts sans réellement améliorer le quotidien des Grecs », constate Giorgos, avec amertume. Il compte donc donner (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous