Les grandes épidémies du passé • Quand un pèlerin ramena la variole au Kosovo à son retour de la Mecque

| |

De retour de La Mecque, un pèlerin kosovar s’arrêta à Bagdad pour acheter des souvenirs et ramena la variole au Kosovo, alors province autonome yougoslave. C’est du moins ainsi que l’on explique le début de l’épidémie de 1972... Le journaliste Nehat Islami réalisa les premiers reportages à l’hôpital de Gjakova. Témoignage.

Par Nerimane Kamberi « À l’époque au Kosovo, nous ne savions rien de la variole, mais il existait un vaccin, tandis qu’aujourd’hui nous savons beaucoup de choses sur le coronavirus, mais nous n’avons toujours pas de vaccin », résume le journaliste Nehat Islami, âgé de 77 ans. Confiné dans son appartement de Pristina, il écoute de la musique et lit le minimum d’informations, juste pour savoir comme évolue la situation. La pandémie de cette année 2020 sonne pourtant pour lui comme un retour dans le passé, puisqu’il avait suivi l’épidémie de variole qui ravagea le Kosovo en 1972. Elle aussi confinée avec sa famille dans la capitale, l’institutrice à la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous