Balkans : Telegram, l’application favorite des complotistes pro-russes

| |

Depuis l’invasion russe en Ukraine, les groupes pro-russes prolifèrent en serbo-croate sur Telegram, suivis par des dizaines de milliers de personnes. Une puissante caisse de résonance pour les adeptes des théories du complot, qui réécrivent l’Histoire et répandent les discours de haine en toute impunité. Enquête.

Traduit par Chloé Billon (article original) et dapté par la rédaction « Qui trahit le Kosovo, trahira aussi la Russie. » Tel était le message de l’une des banderoles brandies par les quelques milliers de manifestants d’extrême-droite qui ont défilé dans Belgrade le 15 mars dernier, pour s’opposer aux sanctions contre la Russie. La photo de cette banderole a été diffusée par le groupe « Bunt je stanje duha » (La rébellion est un état d’esprit) via l’application de messagerie cryptée russe Telegram. Quelques heures plus tard, elle était relayée par les groupes « Сербский Вестник » (le Journal serbe) et « Балканская сплетница » (Potins balkaniques), (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous