La Grèce des années 1980 : kitsch, liberté, modernité

| |

Les années 1980 en Grèce, c’étaient celles de la libéralisation des moeurs, de l’intégration européenne et de la croissance économique. Une époque dorée où le pays s’ouvrait, et que la classe moyenne regarde aujourd’hui avec nostalgie. Un monde a disparu, et c’est sans doute pour cela que l’exposition consacrée à cette décennie connait un tel succès à Athènes.

Par Marina Rafenberg L’exposition « La Grèce des années 80 » qui se tient depuis le 25 janvier dans l’ancienne usine à gaz Technopolis d’Athènes suscite un immense engouement dans la capitale grecque. Cette décennie, qui a vu l’arrivée au pouvoir du Mouvement socialiste panhellénique (PASOK) reste associée une période de progrès social, de libéralisation des moeurs et d’ouverture à la mondialisation. Mais aussi de clientélisme et de corruption à tous les étages. Un salon au canapé molletonné tourné vers une télévision couleur, au mur des tableaux représentant des natures mortes ou des icônes kitsch. La pièce est séparée de la salle à manger par une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous