Évasion fiscale : les « Paradise Papers » révèlent leurs secrets en Serbie

| |

Un ministre sans portefeuille multimillionnaire, les propriétaires d’une agence de paris en ligne, un entrepreneur poursuivi par la justice 99 fois et un homme d’affaires proche d’un ancien baron de la drogue sous les verrous... En Serbie aussi, les « Paradise Papers » révèlent leur lot de secrets.

Par Bojana Jovanović, Dragana Pećo, Jelena Vasić et Pavle Petrović L’enquête sur les « Paradise Papers » menée par le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) et le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung révèle les affaires secrètes des dirigeants mondiaux, de la reine d’Angleterre aux stars de la musique, en passant par les chefs des grandes corporations internationales. De nouveaux documents viennent enrichir les découvertes de la première enquête datant de 2016, les « Panama Papers », qui s’appuyait sur la fuite de 11,5 millions de documents confidentiels issus du cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca, spécialisé (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous