Les Roumains, des migrants qui font toujours peur

Claude Guéant estimait que les Roumains étaient responsables de « 2% de la délinquance en France ». Le gouvernement socialiste assure aujourd’hui que « les conditions ne sont pas réunies » pour l’entrée pleine de la Roumanie dans l’espace Schengen. Depuis que le pays a intégré l’UE au 1er janvier 2007, des centaines de milliers de Roumains, de toutes les classes sociales, ont émigré vers l’Europe de l’Ouest. Main d’œuvre bon marché en période de croissance économique, ils deviennent indésirables lorsque l’économie est en panne. En Italie aussi, les migrants roumains, particulièrement ceux d’origine rrom, sont aussi pointés du doigts pour leur prétendue délinquance.


Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous