Albanie : les moudjahidines iraniens sont-ils un danger pour la sécurité publique ?

| |

Depuis 2014, plusieurs centaines de membres de l’organisation des Moudjahidines du peuple iranien sont réfugiés en Albanie, près de Durrës, après avoir vécu des années dans des camps de réfugiés en Irak. Un récent rapport de la police affirme qu’ils représenteraient un « danger » pour la sécurité publique du pays : en fait, ce sont les membres de l’organisation qui veulent la quitter qui sont menacés.

Le document secret, signé par le directeur de la police albanaise, Ardi Veliu, explique que ces réfugiés constituent un danger en Albanie, car certains membres de l’organisation des Moudjahidines du peuple (Mujaheddin-e-Khalq, MeK) prendraient pour cible leurs compatriotes qui tentent de quitter le groupe. « Ils peuvent avoir un impact sur la sécurité intérieure, car ces individus sont profondément endoctrinés, ils ont été membres de structures militaires, ont participé à des combats et à des actes terroristes », affirme le document. Organisation de résistance armée à la République islamique d’Iran, la MeK s’est fait connaître comme une organisation (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous