Balkans occidentaux : aujourd’hui l’exode massif, demain les pénuries de main-d’œuvre

| |

Selon un nouveau rapport publié en avril, 4,6 millions de personnes originaires des Balkans occidentaux vivaient à l’étranger en 2020, soit un quart de la population totale de la région. Cet exode a de lourdes conséquences sur la société et le marché du travail, avec de graves pénuries dans les secteurs-clés à prévoir dans les années à venir.

Par la rédaction Les Balkans occidentaux se vident. Le phénomène n’est pas nouveau mais il pourrait bientôt avoir de lourdes conséquences sur l’économie et l’avenir des habitants de la région. C’est ce que révèle une vaste enquête réalisée par la Fondation européenne pour la formation, publiée en avril. Pendant deux ans, cette agence européenne basée à Turin a compilé et analysé les données des six pays des Balkans occidentaux afin d’établir le lien entre migration, main-d’œuvre et marché du travail, et déterminer « comment les fonctionnements actuels du système éducatif et du marché du travail affectent la migration dans chaque pays de la région ». Au (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous