Les Balkans face à l’épidémie de coronarivus

Les pays des Balkans avaient réussi à limiter l’impact de la première vague de covid-19. Mais dès la mi-juin 2020, les contaminations sont parties à la hausse, mettant en évidence la fragilité d’un système de santé à bout de course, laminé par des années d’austérité et d’exode des personnels. La catastrophe est aussi sociale, avec des économies dans le rouge écarlate. Les autocrates de la région ont en outre pris le prétexte de l’épidémie pour accroître encore leurs dérives autoritaires.

Nombre de cas recensés de personnes infectées et de décès causés par le SARS-CoV-2 (Mis à jour au 17 octobre 2021) Turquie : 7  630  133 / 67 437 morts Roumanie : 1  445  714 / 41 482 morts Serbie : 1  043  758 / 9052 morts Grèce : 692  197 / 15 348 morts Bulgarie : 539  619 / 22 231 morts Croatie : 426  613 / 8877 morts Moldavie : 315  414 / 7206 morts Slovénie : 307  503 / 4635 morts Bosnie-Herzégovine : 243  914 / 11 110 morts Macédoine du Nord : 196  762 / 6922 morts Albanie : 177  536 / 2810 morts Kosovo : 160  530 / 2973 morts Monténégro : 137  401 / 2020 morts Taux de vaccination (deux doses reçues) Grèce : 59% Turquie : 56% Slovénie : (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous