Les Balkans face à l’épidémie de coronarivus

Les pays des Balkans avaient réussi à limiter l’impact de la première vague de covid-19. Mais dès la mi-juin 2020, les contaminations sont parties à la hausse, mettant en évidence la fragilité d’un système de santé à bout de course, laminé par des années d’austérité et d’exode des personnels. La catastrophe est aussi sociale, avec des économies dans le rouge écarlate. Les autocrates de la région ont en outre pris le prétexte de l’épidémie pour accroître encore leurs dérives autoritaires.

Nombre de cas recensés de personnes infectées et de décès causés par le SARS-CoV-2 (Mis à jour au 23 juillet 2021) Turquie : 5  563  903 / 50 761 morts Roumanie : 1  082  057 / 34 266 morts Serbie : 719 462 / 7095 morts Grèce : 469 042 / 12 851 morts Bulgarie : 423 440 / 18 189 morts Croatie : 362 305 / 8245 morts Slovénie : 258 525 / 4 426 morts Moldavie : 258 365 / 6 236 morts Bosnie-Herzégovine : 205  384 / 9 673 morts Macédoine du Nord : 155  981 / 5 489 morts Albanie : 132  797 / 2 456 morts Kosovo : 107  954 / 2 269 morts Monténégro : 100  865 / 1 624 morts Taux de vaccination (une dose reçue/deux doses) Grèce : 51,8% / 44,6% Turquie : (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous