Les Balkans face à l’épidémie de coronarivus

Les pays des Balkans avaient réussi à limiter l’impact de la première vague de covid-19. Mais dès la mi-juin 2020, les contaminations sont parties à la hausse, mettant en évidence la fragilité d’un système de santé à bout de course, laminé par des années d’austérité et d’exode des personnels. La catastrophe est aussi sociale, avec des économies dans le rouge écarlate. Les autocrates de la région, ont en outre pris le prétexte de l’épidémie pour accroître encore leurs dérives autoritaires.

Nombre de cas recensés de personnes infectées et de décès causés par le SARS-CoV-2 au 28 février 2021 : Turquie : 2  693 164 (28 503 morts) Roumanie : 799 164 (20 287 morts) Serbie : 456 450 (4429 morts) Bulgarie : 246 706 (10 167 morts) Croatie : 242 617 (5511 morts) Grèce : 188 831 (6468 morts) Slovénie : 189 627 (3836 morts) Moldavie : 184 856 (3924 morts) Bosnie-Herzégovine : 130 979 (5071 morts) Albanie : 106 215 (1775 morts) Macédoine du Nord : 102 482 (3126 morts) Monténégro : 75 332 (999 morts) Kosovo : 68 451 (1592 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous