Législatives en Croatie : les sociaux-démocrates peuvent-ils l’emporter ?

| |

Les législatives du 5 juillet promettent d’être serrées entre la droite, actuellement au pouvoir et la coalition Restart, menée par les sociaux-démocrates du SDP. Alors qu’aucune majorité ne se dessine, les nationalistes du Bloc pour la Croatie risquent de se retrouver en position de faiseurs de roi.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Les semaines passent et les élections législatives du 5 juillet se rapprochent, mais aucune tendance claire ne se dessine dans les sondages. Le Parti social-démocrate (SDP) et l’Union démocratique croate (HDZ) sont au coude-à-coude et le scrutin s’annonce plus serré que jamais entre les deux partis qui se partagent le pouvoir depuis l’indépendance de la Croatie. Si le HDZ, au pouvoir depuis 2016, espère capitaliser sur sa bonne gestion – sanitaire, au moins – de l’épidémie de coronavirus et réaffirmer le leadership de son chef, le Premier ministre sortant Andrej Plenković, le SDP entend (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous