Balkans : le monde du théâtre pleure la disparition d’Igor Vuk Torbica

| |

La disparition brutale du metteur en scène Igor Vuk Torbica, à l’âge de 33 ans, laisse le monde du théâtre dans les Balkans en deuil. Portrait d’un artiste engagé, dont l’aura se moquait des frontières qui cisaillent la région.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) « Se consacrer le plus possible au théâtre, à un tel point qu’il change la vie et que la vie change le théâtre, ce serait ma principale éthique », confiait lors d’une interview le metteur en scène Igor Vuk Torbica, tragiquement décédé le mercredi 17 juin à l’âge de 33 ans. Dès l’annonce de sa mort, les hommages se sont multipliés dans tous les pays de l’ancienne Yougoslavie. « C’est tellement inattendu. C’était l’homme le plus talentueux de sa génération, un esprit, un talent brillants et une formidable personne », a réagi le metteur en scène bosnien Haris Pašović. « Igor était honnête et courageux, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous