Serbie : Citizen Kusturica, un homme d’affaires au-dessus des lois (2/2)

| |

Grâce à ses solides relations au sommet de l’État, Emir Kusturica a réussi à obtenir plus de 700 000 euros de fonds publics pour bâtir un Centre écologique national au pied des pistes de la Mokra Gora. Aux commandes du chantier, sa société Lotika, qui gère aussi l’« ethno-village » de Küstendorf. Mais aucun touriste n’y a encore jamais été accueilli... Second volet de l’enquête du CINS.

Par Milica Stojanović Retrouvez le premier volet de cette enquête. Le Centre écologique national a été construit à une dizaine de kilomètres de Küstendorf, l’« ethno-village » d’Emir Kusturica. Entouré d’une forêt épaisse, il donne directement sur une piste de ski. Avec ses 22 chambres et ses deux suites, le bâtiment a été imaginé pour accueillir des séminaires et réceptions, et servir de point d’information et d’accueil pour les touristes qui visitent le parc naturel de la Mokra Gora. Le premier contrat planifiant sa construction a été signé en 2007 avec Emir Kusturica. Le ministre de l’Environnement avait alors accordé 40 millions de dinars (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous