Bosnie-Herzégovine : un plan pour le retour des ressortissants détenus en Syrie et en Irak

|

Une centaine de ressortissants de Bosnie-Herzégovine se trouveraient encore dans les camps et les prisons d’Irak et de Syrie, sur les 360 qui étaient partis rejoindre l’État islamique (EI). À ce jour, 25 seulement ont été rapatriés.

Traduit par Chloé Billon (article original) Le Conseil des ministres de Bosnie-Herzégovine a adopté jeudi 25 août un plan pour le retour des citoyens bosniens toujours emprisonnés en Syrie et en Irak. Ce plan a été élaboré par une équipe de coordination réunissant des représentants des institutions et des agences compétentes à tous les niveaux de pouvoir du pays. Comme le précise le communiqué du Conseil des ministres, le plan de rapatriement a pour but d’encadrer un retour « sûr, humain et contrôlé » des citoyens bosniens actuellement en Syrie et en Irak, et il comprend des contrôles de l’identité et de la citoyenneté des personnes candidates au (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous