« Question du nom » entre la Grèce et la Macédoine : 10 des 14 points de l’accord sont bouclés

| |

Níkos Kotziás, le ministre grec des Affaires étrangères, est attendu jeudi en Macédoine pour tenter d’avancer dans les négocations concernant la « question du nom ». Selon les médias grecs, dix des quatorze points de l’accord auraient été acceptés par les deux parties. Une solution pourra-t-elle être trouvée avant le sommet de l’Otan de juillet prochain ?

Par Marina Rafenberg Níkos Kotziás, le ministre des Affaires étrangères grec, a entamé aujourd’hui une tournée dans les Balkans. Après un passage à Belgrade, il doit surtout rencontrer son homologue macédonien, Nikola Dimitrov, afin d’avancer sur les négociations concernant la « question du nom ». D’après le quotidien grec de centre droite Kathimerini, les deux parties se seraient mis d’accord sur 10 des 14 articles du texte négocié ces dernières semaines. Parmi les points de convergence figurent notamment des questions de coopération dans les domaines de l’éducation, de l’énergie, des nouvelles technologies et de la culture. Les différents (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous