Le Monténégro vu de Serbie : Đukanović est tombé, mais pas touche à Vučić

| |

Après trois décennies de règne, la chute de l’homme fort du Monténégro a fait couler beaucoup d’encre à Belgrade. Si les tabloïds à la botte du régime s’emportent à tout bout de champ contre les « attaques » visant le Président Vučić, proche de Milo Đukanović, les médias indépendants, eux, se demandent quand l’heure du changement sonnera en Serbie. Revue de presse.

Par Milica Čubrilo Filipović Milo Đukanović est tombé, mais pas touche à Aleksandar Vučić. Il ne faudrait pas que « l’exemple monténégrin », se répande en Serbie. C’est ainsi, grosso modo, que les tabloïds de Belgrade dévoués au président serbe perçoivent tous les enjeux de la période post-électorale dans le pays voisin. « Attaques programmées contre le Président Vučić », titre le tabloïd Informer pour évoquer les premiers des trois coalitions victorieuses du scrutin du 30 août, tout en publiant un entretien de l’écrivain Bećir Vuković, président de l’Amicale des écrivains serbes du Monténégro et d’Herzégovine. « Il interdit les Serbes au gouvernement du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous