Le Monténégro va-t-il rejoindre Open Balkans ?

| |

Le Premier ministre Dritan Abazović participe au sommet de l’initiative Open Balkans qui débute ce mardi à Ohrid, en Macédoine du nord. Cette initiative régionale lancée par la Serbie et l’Albanie suscite toujours des torrents de polémiques, mais qu’est-ce que le Monténégro aurait à y perdre ou à y gagner ?

Traduit par Jasna Tatar Anđelić (article original) Ce n’est pas la première fois que des responsables monténégrins assistent aux réunions d’Open Balkan, qui réunissent les dirigeants de Serbie, d’Albanie et de Macédoine du Nord. Cette initiative entend faciliter les échanges et contribuer à créer un marché commun régional. Dès le départ, il était prévu d’y associer le Monténégro, la Bosnie-Herzégovine et le Kosovo. Cependant, c’est la première fois qu’un représentant de Podgorica se rendra à ces réunions avec l’objectif clairement exprimé de rejoindre Open Balkans. « S’il s’avère que cette initiative va en faveur de nos objectifs de politique étrangère, je (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous