Le Monténégro suspend la chaîne trash serbe Pink

|

La chaîne symbole du nationalisme serbe vient de voir une partie de ses programmes interdits au Monténégro. En cause un reportage sensationnaliste sur la récente tuerie de Cetinje. Explications.

Traduit par Persa Aligrudić (Article original) et adapté par la rédaction Le Conseil de l’Agence des médias électroniques (AEM) a pris la décision vendredi 2 septembre d’interdire durant six mois la diffusion du programme matinal de Pink M, la filiale monténégrine de la tristement célèbre chaîne câblée serbe, connue pour ses outrances et son positionnement nationaliste et conservateur. En cause, un reportage « inapproprié » sur le massacre de Cetinje qui a fait onze morts et six blessés le 13 août dernier. Les sages de l’AEM ont estimé que ce reportage ne respectait pas la dignité de la personne humaine et d’autres droits fondamentaux, violant de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous