Lancement du nouveau Parquet européen : la Slovénie fait obstruction

|

Le Bureau du Procureur général européen (EPPO) est entré en fonction mardi 1er juin, sous la direction de la Roumaine Laura Codruța Kövesi. Mais sans les deux procureurs délégués slovènes : le Premier ministre Janša a bloqué leur nomination. En signe de protestation, la ministre de la Justice Lilijana Kozlovič a démissionné.

Par la rédaction (Avec agences) – Après plusieurs mois de retard, le Bureau du Procureur général européen (EPPO – European Public Prosecutor’s Office) a enfin commencé ses activités mardi 1er juin. Il a pour mission de traquer les fraudes aux fonds européens. Ce lancement coïncide avec la mise en œuvre du plan de relance européen, une manne de 750 milliards d’euros distribuée aux États membres dont l’EPPO sera notamment chargé de surveiller l’usage. Contrairement à l’Office européen de lutte contre la fraude (Olaf), à l’agence européenne pour la coopération judiciaire (Eurojust) et l’Office européen de police (Europol), l’EPPO pourra lui-même se (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous