La victoire de la Croatie contre le Danemark : l’euphorie et la politique

| |

Pour la première fois depuis 20 ans, l’équipe croate de football a réussi à s’imposer lors d’un tour à élimination directe d’une grande compétition. Une victoire dignement célébrée par les supporters de l’équipe au damier et par les dirigeants politiques du pays qui espèrent bien en profiter pour doper leur côte de popularité.

Par Jelena Prtorić La place principale de Zagreb était silencieuse. Luka Modrić, le capitaine de l’équipe croate, l’enfant terrible du football croate, venait de manquer un penalty à la 116e minute du match. L’ambiance est devenue morose, les Croates ne croyaient plus à la victoire contre le Danemark. Mais quelques minutes plus tard, après la séance de tirs au but (3-2), l’angoisse s’est transformée en euphorie. Partout dans le pays, les voitures ont commencé à klaxonner. Sur la place ban Jelačić, à Zagreb, la foule s’est mise à chanter et a déployé des drapeaux à damier. À Split, Zadar ou Rijeka, les supporters ont fêté la victoire en plongeant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous