La secte ultra-orthodoxe juive Lev Tahor quitte la Bosnie-Herzégovine

| |

Ils étaient arrivés à Sarajevo-est fin novembre. 37 membres de la secte ultra-orthodoxe juive Lev Tahor ont quitté vendredi la Bosnie-Herzégovine. Ce groupe, fondé en 1988 et souvent dénoncé pour maltraitance d’enfants erre, à travers le monde.

(Avec Radio Slobodna Evropa et Klix) - La police des frontières a confirmé que 37 membres de la secte ultra-orthodoxe juive Yev Tahor avaient quitté vendredi la Bosnie-Herzégovine. Il s’agit de ressortissants des États-Unis, du Canada et du Guatemala. Ils ont quitté le pays par le poste de Deleuša, qui fait frontière avec le Monténégro, mais ils n’ont pas voulu indiquer où ils comptaient se rendre. Selon des informations officieuses, ils pourraient se diriger vers la Bulgarie. Les 37 membres de la secte étaient arrivés en Bosnie-Herzégovine en novembre sur la base d’un visa de tourisme de trois mois et n’avaient pas déposé de demande de titre de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous