Pêche en Croatie : avec l’UE, les gros poissons font couler les petits patrons

| |

La mer Adriatique est la principale ressource de la Croatie. Mais pour le tourisme, pas pour la pêche. Depuis l’entrée dans l’UE, les petits patrons subissent la concurrence des puissantes flottes du marché commun et souffrent des quotas imposés dans l’Adriatique à cause de la surpêche. Combien de temps résisteront-ils ?

Par Igor Lasić Le 1er 2013, la Croatie entrait dans l’Union européenne. Pour la pêche, l’intégration de la Croatie n’a pas vraiment été une bonne nouvelle. On pourrait même dire qu’elle a achevé de déstabiliser un secteur déjà fragilisé par la transition de l’économie encadrée yougoslave vers le capitalisme et par plusieurs années de guerre. Moins de quinze ans plus tôt, Juste avant l’entrée dans le troisième millénaire, la plus ancienne conserverie de poisson croate avait été littéralement démontée de l’île de Vis pour être réimplantée à Niš, en plein cœur de la Serbie, bien loin des côtes adriatiques. Il s’agissait là, sinon du premier, au moins du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous