« Diplomatie du caviar » à l’UNESCO : une lessiveuse azerbaïdjanaise au goût bulgare

| |

Le scandale de l’AzeriGate s’étend jusqu’en Bulgarie. L’Azerbaïdjan aurait versé quelque 425 000 à Kalin Mitrev, représentant de Sofia auprès de la BERD, mais aussi époux d’Irina Bokova, la Secrétaire générale de l’UNESCO. La justice bulgare devrait ouvrir une enquête pour blanchiment d’argent ou fraude fiscale.

Par Tatiana Vaksberg Selon une enquête menée par onze médias européens, le régime azerbaïdjanais a versé plus de 2,5 milliards d’euros à des personnalités d’influence en Europe, alors que la politique du pays en matière de droits de l’homme est vigoureusement critiquée dans le monde entier. Kalin Mitrev aurait ainsi touché quelque 425 000 euros entre 2012 et 2014 – une des rares périodes pendant lesquelles il n’a pas représenté pas la Bulgarie auprès de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD). Issu d’un milieu communiste, ancien agent de la sécurité d’État sous le pseudonyme de Simeonov, Kalin Mitrev cultive (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous