La justice hongroise refuse de livrer Nikola Gruevski aux autorités de Macédoine du Nord

| | |

Condamné à deux ans de prison ferme dans son pays, l’ancien Premier ministre macédonien a comparu ce matin devant le tribunal métropolitain de Budapest. Au terme d’une audience de quelques heures, la juge a rejeté la demande d’extradition des autorités macédoniennes.

Par Ludovic Lepeltier-Kutasi et Jaklina Naumovski Il est loin le temps où Nikola Gruevski et Viktor Orbán se prélassaient ensemble sur les rives du lac d’Ohrid, en Macédoine du Nord. Réfugié en Hongrie depuis novembre dernier au terme d’une exfiltration pilotée par Budapest, c’est menotté et lunettes de soleil vissées sur la tête que l’ancien Premier ministre macédonien a été déféré ce matin devant le tribunal métropolitain de Budapest qui a examiné la demande d’extradition formulée par Skopje. Au terme de la délibération, la justice hongroise a refusé de livrer Nikola Gruevski aux autorités macédoniennes. « Les conditions d’extradition ne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous