Kosovo : la justice française rejette la demande d’extradition de Ramush Haradinaj, la Serbie se fâche

|

La Cour d’appel de Colmar a rejeté la demande d’extradition déposée par la Serbie contre Ramush Haradinaj. Le contrôle judiciaire de l’ancien commandant de l’UÇK et ancien Premier ministre kosovar a été levé. La Serbie manifeste sa colère.

Par la rédaction (Avec agences) Ramush Haradinaj a été libéré. La justice française a rejeté son extradition vers la Serbie sans motiver sa décision. Son contrôle judiciaire a été levé, a précisé le procureur général près de la cour d’appel de Colmar dans un communiqué publié dans la matinée du jeudi 27 avril 2017. Le parquet général, qui avait requis le 6 avril un avis favorable à son extradition, dispose d’un délai de cinq jours pour former un pourvoi en cassation. Il appartient désormais au gouvernement français, seul décisionnaire dans cette affaire, de se prononcer. L’ancien commandant de l’armée de libération du Kosovo (UÇK) avait été arrêté (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous