La guerre en Ukraine déchire le Monténégro

|

Chaque soir, les habitants de Cetinje, la capitale historique, marchent pour défendre l’Ukraine contre l’invasion russe... Mais la guerre révèle surtout les fractures du Monténégro, qui a toujours tendance à projeter en termes géopolitiques ses divisions identitaires internes.

Traduit par Jasna Tatar Anđelić et adapté par la rédaction (Avec Buka et Birn) - Cetinje est la seule ville des Balkans où l’on manifeste chaque jour contre la guerre en Ukraine. Dans les années 1990, la capitale historique du Monténégro condamnait déjà la guerre en Yougoslavie. Fin 1991, ses habitants avaient notamment protesté contre l’attaque honteuse des forces monténégrines contre Dubrovnik. Aujourd’hui, avant chaque manifestation, un pavé de la place du Palais royal est peint aux couleurs du drapeau ukrainien. Les rassemblements de soutien à l’Ukraine ont commencé dès le début de l’invasion russe et seront organisés tant que durera la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous