Kosovo : crise politique par temps d’épidémie

Le 25 mars, le gouvernement d’Albin Kurti a été renversé par le Parlement après le dépôt d’une motion de censure par son partenaire de coalition, la LDK. Le 3 juin, un nouveau gouvernement dirigé par Avdullah Hoti a été investi. Vetëvendosje dénonce un coup de force ourdi par l’émissaire américain Richard Grenell pour faciliter la conclusion d’un accord avec la Serbie.

Dates-clés 17/2/2008 : déclaration unilatérale d’indépendance du Kosovo 19/4/2013 : signature à Bruxelles d’un« accord historique » de normalisation des relations entre la Serbie et le Kosovo 9/12/2014 : Formation au forceps de la coalition « Made in USA » PDK-LDK Hiver 2014-2015 : Immense exode. 100 000 Kosovars quittent le pays 25/8/2015 : signature d’un accord qui prévoit la création d’une Association des communes à majorité serbe. Manifestations de l’opposition. 26 février 2016 : Hashim Thaçi est élu président de la République par le Parlement. 11 juin 2017 : Élections législatives anticipées, la « coalition des commandants » l’emporte d’une courte (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous