La Russie, le FSB et leurs relais d’influence en Moldavie

| |

Une mine de documents récupérés par les services de renseignement ukrainiens et consultés par le Washington Post révèlent les dessous de l’influence russe en Moldavie. Le député en fuite Ilan Șor et l’ancien président Igor Dodon en sont des relais majeurs, indirectement orchestrés par le FSB.

Par Florentin Cassonnet Ilan Șor bénéficie de la notoriété de son épouse, la chanteuse Sara Lvovna Șor alias Jasmin, décorée par Vladimir Poutine lui-même comme « artiste d’honneur de Russie ». Il faut tout de même faire un peu de nettoyage de son image, jugent encore les stratégistes embauchés par le FSB. Ils ont notamment voyagé de Russie à Chişinău en mars 2021 pour travailler secrètement avec le Parti Șor, en prenant soin d’acheter des cartes sim prépayées et de cacher les adresses des appartements qu’ils louaient – même aux membres du parti, montre une note écrite par l’un de ces stratégistes dans la série de documents qui a fuitée. L’une des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous