Moldavie : la société civile manifeste, le pouvoir invente un « complot pro-russe »

| |

Une grande manifestation est prévue ce dimanche à Chișinău, pour protester contre la corruption et l’annulation de l’élection d’Andrei Năstase. Le gouvernement de l’oligarque Vlad Plahotniuc réplique en accusant l’opposition d’être « manipulée par la Russie ».

(Avec Birn) - Le régime de l’oligarque Vlad Plahotniuc a lancé une campagne tentant d’associer à la Russie des personnalités de la société civile moldave, comme Ludmila Kozlovzka, dirigeante de la Fondation Open Dialog, prétendant que son organisation aurait reçu de l’argent d’entreprises établies en Crimée. Depuis, les autorités polonaises lui ont interdit l’entrée dans l’UE, en inscrivant son nom sur la liste du Schengen Information System. Celle-ci a fermement nié être un agent russe dans un entretien sur Radio Free Europe, affirmant que les critiques de son mari contre le gouvernement ultra-droitier de Pologne étaient la cause des rumeurs la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous