La Roumanie va enfin avoir une représentante à la Commission européenne

| |

Après avoir refusé par trois fois les candidatures proposées par l’ancien gouvernement PSD, Ursula von der Leyen a accepté celle d’Adina Vălean au poste de commissaire aux Transports. Eurodéputée depuis 2007, cette membre du Parti national-libéral roumain est particulièrement influente dans les instances de l’UE.

Par Fl. Cass. Pour être sûr que ce coup-là serait le bon, le nouveau gouvernement de Ludovic Orban (Parti national-libéral, PNL) avait proposé deux candidats pour représenter la Roumanie à la Commission européenne : Siegfried Mureșan et Adina Vălean, tous deux membres du PNL. C’était la quatrième candidature roumaine, après les trois tentatives du Parti social-démocrate (PSD) de placer un de ses membres (Rovana Plumb, Dan Nica puis Victor Negrescu). Rovana Plumb, initialement validée par Ursula von der Leyen, a été retoquée par la commission juridique du Parlement pour des soupçons de conflit d’intérêts. Les deux candidats suivants ont été (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous