La Roumanie veut aussi déménager son ambassade en Israël à Jérusalem

| |

Le chef du parti au pouvoir, Liviu Dragnea, a annoncé que Bucarest allait déménager son ambassade en Israël, comme les États-Unis. Un appel du pied à Donald Trump et à Benjamin Netanyahou qui va à l’encontre de la loi internationale, de la position de l’UE et du fonctionnement des institutions roumaines.

Par Fl. Cass. Qui est le véritable chef de la politique étrangère roumaine ? C’est la question qui se pose depuis que Liviu Dragnea, chef du Parti social-démocrate au pouvoir (PSD), a annoncé, vendredi 20 avril, que « la décision a été prise » de déménager l’ambassade roumaine en Israël de Tel Aviv à Jérusalem, que le gouvernement avait adopté un mémorandum à cet égard et que « les procédures ont commencé », même si encore aucun document officiel n’a été publié. Une déclaration contre laquelle le président roumain s’est levé. Klaus Iohannis a dénoncé ce déménagement, s’offusquant de ne pas avoir été consulté à l’avance alors qu’il est le principal (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous