La Roumanie en campagne contre les « doubles standards alimentaires »

|

La Roumanie s’est joint à la Slovaquie, la République tchèque, la Pologne, la Hongrie, la Bulgarie et la Croatie dans leur campagne contre les « doubles standards pour la qualité des denrées alimentaires ». Ils dénoncent les différences de qualité de certains produits de grands groupes agroalimentaires selon les pays où ils sont commercialisés.

Par la rédaction « Il faut que nous sachions quelles entreprises nous traitent comme des citoyens de seconde zone », a déclaré le Premier ministre roumain, Mihai Tudose, jeudi 27 juillet. La veille, le ministre roumain de l’Agriculture, Petre Daea, a rendu publique une étude de la commission créée en février 2017 et chargée de dépister un éventuel double standard de qualité des produits alimentaires provenant d’Europe de l’Ouest. L’étude conclut que sur 29 produits alimentaires vendus aux Pays-Bas, en Allemagne et en Belgique, « neuf d’entre eux diffèrent par rapport à ceux vendus en Roumanie ». Aucun de ces 9 produits n’est impropre à la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous