Roumanie : le fléau des grossesses adolescentes

| |

La Roumanie détient le triste record européen du nombre d’enfants nés de mères âgées de moins de 15 ans. Ces grossesses précoces, mal vues par la société, entrainent de grandes difficultés pour les jeunes filles. En cause, la pauvreté et les difficultés familiales, mais aussi l’absence d’éducation sexuelle à l’école, bloquée par l’Église.

Par Florinela Iosip Selon Eurostat, la Roumanie et la Bulgarie arrivent en tête des classements européens concernant les grossesses précoces. Pour Tincuţa Apăteanu, présidente de l’association Edusfera, cela s’explique par « le manque d’éducation sexuelle à l’école, ainsi que les tabous qui existent chez beaucoup de familles ». Mais elle pointe également la rôle de l’Église orthodoxe, « qui milite avec succès contre la mise en place de cours d’éducation sexuelle dans les écoles, une politique maintient les jeunes dans l’ignorance de leur propre corps et de leurs droits sexuels ». « La plupart des jeunes filles qui tombent enceintes interrompent (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous