Avec les États-Unis, la Roumanie accélère sur le nucléaire

| |

La Roumanie va emprunter 3 milliards de dollars de plus aux États-Unis pour construire deux nouveaux réacteurs nucléaires à Cernavodă. À Doicești, les travaux sur le site prévu pour accueillir les premiers « mini-réacteurs modulaires » commencent, au mépris de la population locale.

Par Florentin Cassonnet Le 15 juin dernier, une conférence de presse avait été organisée à Doicești par Nuclearelectrica, l’entreprise appartenant à 82,49% à l’État qui va exploiter les futurs mini-réacteurs modulaires. Son directeur général a pris soin de ne pas répondre aux questions des médias et des autorités locales concernant les risques auxquels les résidents, alors même que les citoyens n’étaient pas invités. « Aujourd’hui encore, Nuclearelectrica n’a pas fourni de réponse claire concernant la zone d’exclusion autour des réacteurs », dénonce la branche roumaine de Greenpeace. Faute d’information, les militants écologistes se sont rendus dans (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous