Bosnie-Herzégovine : la Republika Srpska cherche toujours à attirer les investissements russes

| |

Alors que la Russie est devenue un paria économique en Europe, l’entité serbe de Bosnie-Herzégovine essaie de tirer son épingle du jeu et d’attirer des investissements russes... Malgré de grosses difficultés techniques et contre toute rationalité économique.

Traduit par Chloé Billon, adapté par la rédaction (article original) Le 5 septembre, plusieurs hommes d’affaires russes étaient à Prijedor, en Bosnie-Herzégovine, pour parler des investissements directs que leur pays pouvait faire en Republika Srpska (RS). L’événement – une conférence de trois jours – organisé par l’Investment Development Bank (IRB), détenue à 100 % par la Republika Srpska, faisait suite à la visite d’une délégation de la banque, début août à Moscou et Nijni Novgorod, au cours de laquelle « les potentiels d’investissement en Republika Srpska » ont été présentés aux hommes d’affaires russes. À son retour de Russie, le directeur de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous