La Macédoine et ses voisins : cinq pays frontaliers, cinq conflits non résolus

| |

La Macédoine a cinq voisins et autant de problèmes. Le conflit du nom qui l’oppose à la Grèce est le plus connu, mais la Bulgarie ne reconnaît toujours pas pleinement l’identité macédonienne, tandis que l’Eglise orthodoxe serbe ne reconnaît pas celle de Macédoine, et que les droits des minorités macédoniennes sont toujours limités en Albanie. Au bout du compte, c’est avec le Kosovo que les relations semblent les plus simples... Tour d’horizon diplomatique.

Par Slagjana Dimiskova Avec la Grèce nous avons un litige bien connu au sujet du nom ; la Bulgarie conteste notre identité ; en Albanie, les droits de la minorité macédonienne ne figurent que sur le papier ; la Serbie ne reconnaît toujours pas l’autocéphalie de l’Eglise orthodoxe macédonienne… Avec le Kosovo, au premier abord, nous n’avons pas de différents mais, après la démarcation des frontières, les terres de certains citoyens kosovars ou macédoniens ont été partagées entre les deux pays, et par ailleurs certains Gorani du Kosovo demandent à être reconnus comme Macédoniens. Des solutions doivent bien exister à tous ces problèmes, mais il (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous