La Macédoine du Nord sous le choc après les commentaires « historiques » de Zoran Zaev

|

La Bulgarie fasciste n’aurait pas « occupé » mais « administré » la Macédoine entre 1941 et 1944. L’étonnante sortie « historique » du Premier ministre macédonien Zoran Zaev suscite un tonnerre d’indignation dans son propre pays.

« La Bulgarie, ce n’est pas le fascisme », « la Bulgarie n’occupait pas, mais administrait la Macédoine », « la Yougoslavie a séparé deux peuples proches », « plus de 20 plaques commémoratives où l’inscription ’occupant fasciste bulgare’ ont été enlevées », « les forces macédoniennes et bulgares ont libérés ensemble des territoires comme Kriva Palanka, Kumanovo sa région, Skopje »… Voici quelques uns des propos tenus par le Premier ministre Zoran Zaev lors d’une interview accordée mercredi à la chaine bulgare Bgnes. Ces déclarations ont immédiatement provoqué une avalanche de réactions indignées en Macédoine du Nord, notamment celles d’historiens. La première à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous